De la feuille de théier à votre théière, résumé en quelques lignes : tout ce que vous avez besoin de savoir sur la production du thé Matcha !

Un thé ombragé

Le processus de culture des plants de thé pour la production de matcha remonte à plusieurs siècles. Puisque le Matcha est fabriqué à partir de feuilles de thé entières, seules les feuilles de qualité supérieure sont utilisées pour le produire.

Cultiver des plants de thé pour la production de Matcha est considéré comme un art au Japon. Les régions japonaises Uji et Nishio sont les deux endroits où le matcha est cultivé. Un autre endroit appelé l’île de Kyushu produit également du matcha. Mais le Matcha d’Uji est considéré comme étant de la meilleure qualité.


La culture du thé Matcha

La saveur du matcha est unique, car il est fabriqué à partir de plants de thé cultivées différemment :

À la mi-avril, quelques semaines avant la récolte, les plants de thé sont couverts, a n que les feuilles ne reçoivent que peu ou pas d’exposition au soleil. Ce processus ralentit la croissance des feuilles germées et augmente la production de chlorophylle, leur donnant une couleur verte très vive.

Ainsi, la teneur en sucre, en chlorophylle et en antioxydants est concentrée dans les feuilles de thé. Cela entraîne la production d’acides aminés qui adouciront le goût du thé, et produit également un umami distinct.

Les théiers utilisés pour la fabrication du Matcha ne peuvent être ombragés et récoltés qu’une fois par an. Le matcha est considéré comme étant un thé vert de très bonne qualité, car il est UNIQUEMENT fabriqué à partir des feuilles les plus fraîches des premières pousses de la récolte.

Les feuilles sont cueillies à la main pour préserver leur fraîcheur et leur saveur.

Récolte de thé matcha


De la feuille au thé Matcha

Après la récolte, les feuilles sont brièvement exposées à la vapeur pour arrêter l’oxydation et préserver la couleur vert vif des feuilles de thé. Ensuite, elles sont séchées naturellement et refroidies pour arrêter le processus de cuisson. À ce stade, les feuilles sont appelées Tencha.

Dans la phase suivante, les tiges et les veines des feuilles de Tencha sont enlevées en les plaçant sous un grand tambour. Puis, les feuilles de Tencha sont broyées à l’aide de meules de granit jusqu’à l’obtention d’une texture fine et poudreuse.

Seules les feuilles de qualité supérieure peuvent être utilisées pour faire du Matcha car les feuilles entières sont transformées en poudre, qui est mélangée avec de l’eau pour être consommée.

Matcha de cérémonie

Et voilà !

Votre Matcha est prêt à être consommé. Retrouvez ici la recette de préparation traditionnelle du Matcha.

Bonne dégustation !

Je vous invite à lire la page « Quel matcha acheter ?« , afin de vous y retrouver dans les nombreuses offres qui existent.
A lire également : Comment reconnaître un Matcha de qualité ?

2 Commentaires

  • Reynald
    Posted 5 avril 2019 9:39 0Likes

    Merci pour cet article qui explique en quelques mots ce qui fait du Matcha un thé très spécial. Donc, chaque année, il y a une nouvelle récolte et un nouvelle production.
    Dans ce cas, est ce que le thé Matcha que l’on achète est toujours de l’année précédente, ou est-il conservé plus longtemps ?

    • Véronique Lepesceux
      Posted 29 avril 2019 1:06 0Likes

      Cela dépend vraiment des thé matcha.
      Parfois vous pouvez savoir quand ils ont été produit. Il y a une année, un millésime… ceux-là sont en général les meilleurs!
      La plupart des thé matcha « standard » n’ont pas de millésime. et alors il faut se fier à la couleur et au goût…. s’il tire vers le jaune alors laissez tomber! Choisissez-en un autre. Celui-là sera soit trop vieux, soit il aurait été mal conservé.

      Lisez Comment bien choisir son thé Matcha ? Petit guide shopping

Commentaires