J’ai toujours pensé que la détox était un élément indispensable à la santé, au vu des conditions liée à la vie moderne, et la pollution environnementale, alimentaire, médicamenteuse dans laquelle nous vivons.

La détox, c’est quoi ?

Le processus de détoxification vise à éliminer les substances toxiques de notre corps. Avec nos modes de vie modernes, nous sommes constamment exposés à des molécules nocives pour notre santé. De plus, notre organisme produit naturellement des déchets qui peuvent devenir nuisibles s’ils s’accumulent. C’est pourquoi il est essentiel de soutenir nos organes et nos mécanismes de détoxification pour maintenir un équilibre interne et se sentir en meilleure forme.

En dehors de mon goût pour le matcha, sa haute teneur en antioxydant et ses effets positif sur le corps sont pour moi un vrai plus.

Des cures détox

Vous trouverez sur internet des tas de cure détox : des recettes à suivre, ou des diètes, des compléments alimentaires, des tisanes ou des jus de fruits, de la thalasso ou du drainage… L’objectif étant d’aider notre foie et nos reins à fonctionner plus efficacement.

La difficulté est que ces différentes cure détox ne sont pas forcément adaptées à chacun, en fonction de notre âge, de notre état de santé, et de disponibilités. Et le résultat peut être pire que le point de départ : reprise de poids après la fin de la cure, déshydratation sévère, un taux élevé de cortisol, (l’hormone du stress qui peut entraîner une augmentation de la sensation de faim)…

Une découverte incroyable

En 2018, un terrible accident m’a plongée dans une expérience de mort imminente, et mon retour à la vie fut un miracle. Aujourd’hui, j’ai beaucoup récupéré, en matière de fatigue, de sens de l’équilibre, de capacité cognitive… Mais il reste encore beaucoup à faire.
Les synchronicités de la vie m’ont fait découvrir des patchs révolutionnaires, que j’utilise quotidiennement, et qui ont eu des résultats incroyables !

Ce qui a changé dans ma vie

  • Changements physiques : moins de cheveux gris, ongles plus dur, teint plus frais et peau revitalisée…
  • Mes cicatrices s’effacent peu à peu.
  • J’ai le sourire en permanence parce que ma vie me plait !
  • J’ai réussis à définir précisément mes objectifs, et j’ai l’énergie pour les réaliser.
  • Je ne suis plus jamais en retard ! Sans que mon emploi du temps ne semble différent…
  • Je me sens connectée et en accord avec ce que je suis.

Et depuis hier, je viens – en plus – de commencer une cure détox, avec des patchs qui augmentent le taux de glutathion dans le corps :
jusqu’à 300%, de Glutathion en plus dans le sang après seulement 24 à 48 heure d’emploi du patch !

Glutathion, késako ?

Le Glutathion est un antioxydant (la molécule des centenaires), sans lui nous ne pourrions littéralement pas survivre et les vitamines C et E seraient incapables de faire leur travail de protéger efficacement notre organisme contre les maladies. Il est une petite protéine composée de 3 acides aminés (la cystine, l’acide glutamique, et le glycine) qui est naturellement présent à l’intérieur de toutes les cellules de notre organisme.

Le Glutathion est l’antioxydant principal qui joue un rôle important pour notre santé en général, c’est le régulateur et le régénérateur des cellules et l’agent détoxifiant le plus efficace de l’organisme. Il relance la fabrication du collagène ce qui contribue à la réduction des rides et des ridules.
Le Glutathion protège le corps des toxines avec lesquelles nous sommes en contact tous les jours, dans la nourriture que nous mangeons et l’air que nous respirons, il est connu pour débarrasser notre corps des métaux lourds tel que le mercure.

Lorsque nous faisons de l’exercice, notre corps utilise rapidement ses stocks d’antioxydants, ainsi le Glutathion est aussi connu pour améliorer la performance athlétique et l’endurance.

Alors que nous vieillissons, notre niveau de Glutathion dans le corps commence à décliner, nécessitant des besoins de suppléments, et notre système immunitaire s’affaiblit, alors que le Glutathion peut aider le système immunitaire à fonctionner à son maximum.

De faibles niveaux de Glutathion sont associés à des dysfonctionnements hépatiques et immunitaires, à des maladies cardiaques et à un vieillissement prématuré.

Le glutathion est l’antioxydant principal dans le foie. Dans les maladies auto-immunitaires et les cancers, le corps a un taux de glutathion très faible. En cas d’arthrite, le glutathion sert à faire diminuer l’inflammation.
Le Glutathion diminue substantiellement dans le cristallin et les globules rouges des personnes âgées, son déclin est associé à une augmentation des maladies liées aux radicaux libres comme le cancer, l’athérosclérose ou la maladie d’Alzheimer et de Parkinson.

Le Glutathion protège contre les complications afférentes au diabète, les affections pulmonaires, problèmes rénaux, ouïe (acouphène), digestifs (gastrite, ulcère, pancréatite, inflammation intestinale, maladie de Cohn…), hépatiques (enlève les métaux lourds tel que le mercure dans le foie, et restaure ses fonctions), maladies cardiaques et apoplexie, Cholestérol (combat les acides gras présents dans la circulation sanguine).

Comment ça marche ?

C’est une technologie de patchs non transdermiques qui utilisent une nouvelle approche pour stimuler en douceur le flux d’énergie dans le corps. Le corps émet de la chaleur sous forme de lumière infrarouge. Les patchs sont conçus pour capturer cette lumière infrarouge et réfléchir certaines longueurs d’ondes de lumière. Cette stimulation indique au corps de produire différents processus naturellement connus par l’organisme.

La science de la photothérapie, qui existe depuis environ 100 ans, utilise la lumière pour améliorer la santé du corps. Les formes modernes de photothérapie telles que la thérapie au laser à faible intensité, qui aide à réduire les rides et à traiter d’autres affections cutanées plus graves, sont très bien comprises sur le plan scientifique.

Mais cette idée n’est pas nouvelle. Il y a deux mille ans déjà, les Grecs de l’Antiquité étudiaient les effets des différentes lumières colorées sur l’organisme dans un centre dédié. Même les anciens Égyptiens, qui promulguaient une bonne santé en concentrant la lumière du soleil à travers des verres colorés sur certaines parties du corps, comprenaient ce concept.

De simple patchs, à coller tout les matins sur quelques point d’acuponcture très simples, et c’est tout ! Les effets sont immédiat, et durables… car les patchs ré-apprennent au corps à se maintenir dans un état optimum.

 


Ça vous intéresse et vous désirez en savoir plus ?
Prenez rendez-vous pour 1/2 heure, au téléphone au en visio !

Commentaires